Déjâ inscrit ?

Se rappeler

J'ai oublié mon mot de passe

Créer un compte gratuitement

Politique

Armement : La frégate multi-missions Mohammed VI livrée au Maroc fin 2013

July, 15/2013 à 19h54

A quelques mois de sa date de livraison, la FREMM Mohammed VI vient de subir une batterie de tests au large des côtes bretonnes avec la participation d'un équipage marocain. Fleuron de la flotte navale du Maroc, il constitue l'une des pièces maitresses de la nouvelle stratégie navale du royaume. Détails.

Une nouvelle série de tests en mer de la frégate multi-missions (FREMM) Mohammed VI, qui s’est déroulée aucours du mois de juin au large des côtes bretonnes, vient de s’achever avec succès, annonce le constructeur naval français DCNS. « Cette troisième période d’essais à la mer était une phase primordiale du programme : elle se concentrait sur le système de combat du navire. Concrètement, les équipes ont éprouvé l’ensemble des logiciels et équipements qui permettent aux FREMM de figurer parmi les frégates les plus polyvalentes et les plus abouties au monde », souligne Gilles Raybaud, directeur du programme FREMM Maroc.

La Marine royale du Maroc teste le navire

En effet, c’était l’occasion pour une partie du futur équipage marocain de se familiariser avec la conduite du navire. Assistés des équipes de la Marine nationale française, ils ont participés à plusieurs activités telles que « le quart à la passerelle et à la machine, des entraînements à la sécurité, ainsi que des manœuvres du bâtiment », cite DCNS. A bord, les équipes ont joué des scenarii opérationnels notamment l’emploi fictif des missiles antiaériens Aster et MM40 et de missiles antinavires Mer-Mer 40. Les essais ont également porté sur la conduite de tir avec le canon de 76 mm et le radar multifonctions MFR.

De son côté, l’Inspecteur de la Marine Royale du Maroc, le Vice-Amiral Laghmari, « très satisfait » de l’état d’avancement du programme et des résultats des essais en mer. Il a embarqué à bord de la future FREMM Mohammed VI pour féliciter et motiver les équipiers marocains à poursuivre la prise en main du navire jusqu’à livraison.

Un bijou dans la flotte navale marocaine

Commandée par le Maroc en 2008 pour un coût estimé à plus de 5 milliards de dirhams (470 millions d’euros), la FREMM Mohammed VI sera livrée au plus tard en décembre 2013. Cet engin, sans équivalent au sein de la marine marocaine, lui apportera certainement une nouvelle couleur.

Il faut dire que le Maroc a porté tout haut ses ambitions navales ces dernières années. Ce qui l’a poussé à la modernisation de sa flotte navale, avec notamment plusieurs achats de corvettes notamment en France et au Pays-Bas, ou encore la construction de la base navale de Ksar Sghir. Actuellement les Russes font tout pour vendre un sous-marin au Maroc. Au regard de l'accord de coopération militaire qui lient les deux pays, il ne serait pas étonnant de voir Rabat opter pour le sous-marin russe Amur 1650.

 

Caractéristiques techniques des FREMM

Fortement armées, les frégates FREMM mettent en œuvre, sous maîtrise d’œuvre DCNS, les systèmes d’armes et équipements les plus performants, tels que le radar multifonction Héraclès, le Missile de Croisière Naval, les missiles Aster et Exocet MM 40 et les torpilles MU 90.

 Longueur hors tout : 142 mètres

 Largeur : 20 mètres

 Déplacement : 6 000 tonnes

 Vitesse maximale : 27 nœuds

 Mise en œuvre : 108 personnes (détachement hélicoptère inclus)

 Capacité de logement : 145 hommes et femmes

 Autonomie : 6 000 nautiques à 15 nœuds

Source: DCNS

A lire aussi ...
MaKulture.com n'est pas responsable de contenu des commentaires publiés par les utilisateurs
Soyez le premier à donner votre avis
Pour pouvoir poster un commentaire, veuillez vous authentifier:
Commentaires depuis facebook
Clavier
Clavier en Arabe
D S s' s z r d' d H' j t' t b a
- y w h n m l k q f g' g Z T
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9      
Clavier en Amazigh (Tifinagh)
a b g d e f k h ε kh q i j l m
                       

n u r gh s č t w y z  w
                       

Autres lettres

Complément Touareg